La diplomatie parlementaire en France après 1945

Catégorie :Appels à communication

Date limite : mardi, 15 septembre 2009

Lieu : Institut historique allemand de Paris (France)

Contact : cwenkel..a..ghi-paris.fr

Résumé :

Journée d'étude organisée par l'Institut Historique Allemand de Paris, le Réseau international des jeunes chercheurs en Histoire de l'Intégration européenne (RICHIE) et le Comité d'Histoire parlementaire et politique (CHPP).

Détails :

Journée d'étude organisée par l'Institut Historique Allemand de Paris, le Réseau international des jeunes chercheurs en Histoire de l'Intégration européenne (RICHIE) et le Comité d'Histoire parlementaire et politique (CHPP).

Si la vie politique nationale et l'activité parlementaire sont très bien étudiées, les activités des parlementaires dans le domaine des relations internationales ainsi que les relations entre parlements restent un domaine à défricher. Les objectifs de ces parlementaires qui, dans l'exercice de leurs fonctions, s'emploient à développer des contacts avec leurs homologues d'autres pays, sont multiples : développer les relations bilatérales, favoriser le dialogue et l'échange d'idées, permettre des échanges d'expérience entre parlements, et plus globalement ouvrer pour une meilleure connaissance de l'autre. Et dans le contexte de la Guerre froide, la diplomatie parlementaire a pu jouer, en remplissant un vide laissé par la diplomatie d'État, un rôle crucial.

Les contacts parlementaires internationaux ont lieu sur différents niveaux : Au sommet, il y a les activités internationales des présidents et des bureaux des assemblées. Dans le travail quotidien des parlements, ce sont les commission spécialisées, notamment les commissions des Affaires étrangères qui entretiennent des contacts avec l'étranger. Mais avant tout, ce sont les groupes d'amitié qui constituent la base de tous ces contacts internationaux. La forme d'activité principale de la diplomatie parlementaire, c'est le voyage qui peut prendre la forme de délégations officielles des chambres, de missions d'information ou de voyages d'études. Dans certains cas, on peut y rattacher également le voyage privé d'un parlementaire. À l'échelon international, les contacts entre parlements du monde entier sont gérés par l'Union interparlementaire (UIP) qui organise à cet effet des conférences annuelles.

Les propositions sont à envoyer avant le 15 septembre 2009.

Mots-clés associés à l'annonce