1ère journée d'études "Europax" (L'Europe et la paix)

Catégorie :Rencontres scientifiques

Date :vendredi, 13 janvier 2012 à 09:30

Lieu :Université de Paris 1, Centre Panthéon, Salle 214 (12 place du Panthéon, Paris) (France)

Lien : http://irice.univ-paris1.fr/spip.php?article799

Contact : Jean-Michel.Guieu..a..univ-paris1.fr

Source: http://irice.univ-paris1.fr/spip.php?article799

Résumé :

Bien que la construction d’une Europe pacifique ait été au coeur du processus d’intégration européenne depuis le départ, cet aspect de la construction européenne (peut-être trop évident?) n’a jamais été systématiquement étudié par les historiens et les spécialistes de l’intégration européenne. L’originalité de cette journée d'études sera de couvrir tous les aspects politiques, juridiques, économiques et militaires de cette importante question selon une approche historique.

Détails :

La paix a été le principal argument mis en valeur par ceux qui se sont fait les promoteurs de la construction européenne. Selon la Déclaration Schumann du 9 mai 1950, “la contribution qu’une Europe organisée et vivante peut apporter à la civilisation est indispensable au maintien des relations pacifiques. […] L’Europe n'a pas été faite, nous avons eu la guerre”.

Au-delà du discours politique, ce concept de paix par l’intégration européenne doit être examiné en détails. Bien que la construction d’une Europe pacifique ait été au coeur du processus d’intégration européenne depuis le départ, cet aspect de la construction européenne (peut-être trop évident?) n’a jamais été systématiquement étudié par les historiens et les spécialistes de l’intégration européenne.

L’originalité de cette journée d'études sera de couvrir tous les aspects politiques, juridiques, économiques et militaires de cette importante question selon une approche historique.

Loin de toute démarche téléologique qui conduirait à voir dans les contours actuels de l’Union européenne le résultat direct des réflexions menées par certains intellectuels européens et zélateurs de l’idée européenne pendant plus de deux siècles, cette journée d'études pour objectif d’étudier la construction européenne en tant que procédé pacifique et pacificateur, dans une perspective à long terme, allant des plans d’unification européenne des XVIIIe et XIXe siècle à l’Europe des 27.

La nécessité de préserver la paix entre Etats souverains semble, en effet, constituer l’un des plus puissants moteurs de l’idée et de la construction européenne. Au lendemain des deux guerres mondiales l’inflation considérable du nombre des victimes et l’ampleur des destructions matérielles ont considérablement accentué le besoin d’institutions capables d’assurer une paix durable. Ensuite, la menace d’une destruction atomique pendant la guerre froide et la résurgence des nationalismes après la fin de la confrontation Est-Ouest ont contribué à donner au problème de la paix une acuité nouvelle.

Si l’unification européenne semble avoir réussi à créer une zone de non-violence entre ses membres depuis plus d’une soixantaine d’années, comment les institutions européennes sont-elles parvenues concrètement à mettre sur pied la pacification durable des rapports entre les États européens ? Comment sont-elles parvenues à construire un nouvel ordre politique et juridique entre leurs membres ? Comment ont-elles pu pacifier les relations économiques entre les États européens après des siècles de rivalités commerciales ? Dans quelle mesure l’histoire de l’Europe peut-elle être regardée comme un modèle d’intégration pacifique qui pourrait en conséquence inspirer d’autres mouvements d’intégration régionale dans le monde ?

Matinée

9H15 Accueil des participants

9H30 Présentation du projet « Europax » (Gérard Bossuat – Jean‐Michel Guieu)

9H50 François Pernot (Université de Cergy‐Pontoise) : L’Europe «lotharingienne», une «machine à briser toute tentative hégémonique, tout essai de monarchie universelle»?

10H10 Daniela Preda (Université de Gênes) : Idées de paix entre les deux guerres.

10H30 Carol Bergami (Université Paris‐1 Panthéon‐Sorbonne) : Du bon gouvernement ‐Enjeux d’un pacifisme d’organisation en France pendant l’entre‐deux‐guerres.

11H15-11H30 : PAUSE

11H30 Joseph Laptos (Université Pédagogique de Cracovie) : L’apport des exilés politiques de l’Europe centrale à l’idée de l’unification pacifique de l’Europe (1945‐1957).

11H50 Emilia Robin Hivert (Association Georges Pompidou) : L’Europe contre la paix? Une approche communiste de la construction européenne.

12H30 – 14H30 : PAUSE DÉJEUNER

APRÈS-MIDI


14H30 Bernard Bruneteau (Université de Rennes 1) : La pacification internationale, composante de l’identité européenne, La sociogenèse de l’incrimination de génocide (1880‐1945).

14H50 Pauline Bonino (Université de Cergy‐Pontoise) : La promotion de la paix par le Conseil de l’Europe et la Convention européenne des droits de l’Homme.

15H10 Ludwig Roger (Université de Cergy‐Pontoise) : La Commission et le Parlement européen face aux Balkans de 1974 à 1995, Comment établir une paix durable dans une région instable ?

15H30 Laurent Warlouzet (Université d’Arras) : La Paix par l’Europe économique.

16H15-16H30 : PAUSE

16H30‐18H00 Discussion générale.

Mots-clés associés à l'annonce