Europe politique versus Europe économique ? Rivalités et répartition des rôles dans les dossiers européens entre la direction des Affaires politiques et la direction des Affaires économiques et financières au Quai d'Orsay (1955-1974)

Nature :Contributions

Auteur(s)Matthieu OSMONT

TitreEurope politique versus Europe économique ? Rivalités et répartition des rôles dans les dossiers européens entre la direction des Affaires politiques et la direction des Affaires économiques et financières au Quai d'Orsay (1955-1974)

Directeur de l'ouvrageGuia Migani, Michele Affinito, Christian Wenkel

Titre de l'ouvrageLes deux Europes, Actes du IIIe Colloque international RICHIE

Ville d'éditionBerne

Maison d'éditionPeter Lang

Année2009

Pages197-212

URLhttp://www.peterlang.com

Résumé :

Cet article s’intéresse au rôle du ministère des Affaires étrangères français dans la formulation et l’application des projets européens, et plus particulièrement au rôle des deux directions : la DAP (Direction des Affaires Politiques) et la DAEF (Direction des Affaires Economiques et Financières). La DAEF joue en effet dès les années 1950 un rôle-clé au sein du Quai d’Orsay dans les dossiers communautaires, pour lesquels ses diplomates font figure d’experts en raison de leur formation et de leur expérience. La DAP, dont les diplomates ont des profils plus « classiques », trouve difficilement sa place dans la construction européenne, prenant en charge les dossiers « extracommunautaires », et en premier lieu les projets de coopération politique qui émergent entre 1957 et 1974. Peut-on pousser le raisonnement jusqu’à dire que les deux directions du Quai d’Orsay ont deux projets concurrents pour l’Europe ? A-t-on affaire d’un côté à une Europe du Marché Commun et de l’autre à une Europe politique ? Nous verrons que les clivages sont souvent complexes et que certains dossiers divisent les diplomates au sein d’une même direction. Enfin nous nous interrogerons sur l’impact de ces jeux d’influence au sein du Quai d’Orsay, alors qu’à partir de 1958 les décisions-clés en matière de politique étrangère sont prises au niveau du chef de l’Etat, à l’Elysée.

Mots clés associés à la publication