La gestion européenne de l’après-guerre des cinq jours dans le Sud Caucase.

Nature :Article

Auteur(s)Thibault Courcelle

TitreLa gestion européenne de l’après-guerre des cinq jours dans le Sud Caucase.

Titre de la revueRevue arménienne des questions contemporaines

Année2011

Numéro13-14

Pages197-214

En mettant fin à la guerre et à l’invasion russe de la Géorgie, l’UE et sa présidence française ont obtenu de bons résultats en matière de politique extérieure commune, ce qui tranche singulièrement avec son inaction lors des guerres yougoslaves dans la décennie précédente. Cet article vise à analyser les conséquences de la médiation européenne qui a considérablement limité les conséquences de la Guerre des cinq jours, notamment en termes de victimes et de destructions, mais qui a également eu pour effet de refroidir les relations stratégiques UE-Russie. La mise en place d’une mission de surveillance de l’UE en Géorgie et d’une mission d’enquête internationale par l’UE n’ont pas permis d’amélioration concrète de la situation sur le terrain qui reste très tendue.

Mots clés associés à la publication