Le Conseil de l’Europe et ses limites. L’organisation paneuropéenne en pleine crise identitaire.

Nature :Article

Auteur(s)Thibault Courcelle

TitreLe Conseil de l’Europe et ses limites. L’organisation paneuropéenne en pleine crise identitaire.

Titre de la revueHérodote

Année2005

Numéro118

Pages48-67

URLhttp://www.herodote.org/spip.php?article172

Une approche géopolitique du Conseil de l’Europe suite à l’élargissement de l’Union européenne passant de 15 à 25 membres le 1er mai 2004, soit plus de la moitié des 46 États membres du Conseil de l’Europe, s’avère des plus pertinentes pour mesurer les rivalités de pouvoirs entre deux organisations soucieuses d’élargir ses prérogatives pour l’une (l’UE) et de conserver les siennes pour l’autre (le Conseil de l’Europe). Si la fin de la guerre froide a permis une course à l’élargissement avec l’adhésion des pays d’Europe centrale et orientale, bouleversant considérablement les limites géographiques du Conseil de l’Europe et de l’UE, elle n’a pas mis fin à la rivalité entre les deux organisations dans laquelle le Conseil de l’Europe semble avoir atteint ses limites politiques.

Mots clés associés à la publication